Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bouillon de culture...

Publié le par Jean-luc Marechal

IMAGE-8-8768-copie-1.jpg

Bambochards, bavards et buveurs: les Irlandais sont fidèles à leur sympathique réputation. Le problème, c'est que leur goût de la fête a fini par ébranler le système de santé publique dans son ensemble. Selon un rapport gouvernemental, les consommateurs sont de plus en plus jeunes et nombreux. Or l'excès de bière, de whiskey et de vin coûte au pays la bagatelle de 2,4 milliards d'euros par an, soit l'équivalent de 2% du produit intérieur brut! Ce chiffre inclut les dépenses du système de santé liées à l'alcoolisme (traitement des cirrhoses et autres maladies), les crimes et délits commis sous l'empire de la boisson, les accidents de la route en état d'ivresse, l'absentéisme au travail et la baisse de productivité dus aux «gueules de bois»

Il faut dire que le célèbre "Guinness Book" - le livre des records, pourrait être rempli de records liés à ce triste phénomène de société , mais les irlandais ne préfèrent pas les homologuer ! Il y a environ 10 000 pubs en Irlande , soit 1 pour 500 habitants. Si vous enlevez les jeunes enfants , les vieillards , les gens malades et ceux qui ne boivent pas une goutte d'alcool - si si c'est possible ! - vous comprendez aisément que l'irlandais moyen aura beaucoup plus de facilité pour boire quelques pintes plutôt que de faire le plein de sa voiture !

L'alcool coule donc à flots en Irlande, comme l'atteste cet écriteau accroché comme un trophée au mur du Johnnie Fox's Pub, l'un des plus célèbres établissements de l'île: «Du vendredi à 17 heures, jusqu'au lundi à 3 heures du matin, les Dublinois boivent 19 800 pintes de bière à l'heure!»

Officiellement cette fois-ci , il se boit un million de pintes de Guiness par jour en Irlande (5 millions dans le monde). Il faut dire que l'ambiance dans les pubs , chaude et chaleureuse, dans des décors toujours très "kitch", ainsi que la fabuleuse sympathie des irlandais - même quand ils sont à jeun - incite à "descendre" les 568 millilitres d'une pinte sans se poser trop de questions, afin de pouvoir vite mettre sa tournée. C'est très "piègeux", convenons en...

Même si le gouvernement irlandais veut lutter avec force contre ce fléau de société , je dois avouer qu'après avoir traversé l'Irlande en long , large et en travers , je n'ai pas croisé un seul policier , ni subit un seul contrôle alcootest...

Cheers !

IMAGE-8-8600.jpg

 

IMAGE-8-8659.jpg

 

IMAGE-8-8708-copie-1.jpg

 

IMAGE-8-8571.jpg

 

IMAGE-8-8644.jpg

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 > >>