Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Crête du Revermont et Vallée de l'Ain

par Jean-luc Marechal 22 Octobre 2006, 18:09 Meillonnas

Décidément , il faisait vraiment très beau une nouvelle fois cet après midi pour une fin octobre (20°C). Autant se ballader dans la région avant les longues journées d'hiver...

Première étape en début d'après midi , les crêtes des monts de Plantaglay, direction la grotte des fées, coin très joli et à seulement une demi-heure de marche du centre de Meillonnas (avec une bonne grimpette néanmoins).

Vu sur le village de Treffort et sur les monts du Jura


Ensuite , direction la vallée de l'ain , via les villages de Montmerle , Simandre sur Suran , Grand-Corent et de Cize. Sur la route descendant vers Cize , un magnifique panorama se dessine.

Les méandres de la rivière d'Ain avec au fond la centrale electrique




Le viaduc de Cize-Bolozon , magnifique ouvrage achevé en 1875 , dynamité par les maquisards en 1944 et entièrement reconstruit en 1950 (coût 120 000 000 francs à l'époque !!! ). Sur sa partie haute passe la ligne de chemin de fer des "Carpathes" , reliant Bourg en Bresse à Oyonnax. Sa longueur est de 273 mètres et sa hauteur maximale de 73 mètres. La partie basse est reservée aux voitures et aux piétons.


Poursuite ensuite le long des berges de la rivière d'Ain. L'Ain ( en franco-provençal En ) est une rivière  qui prend sa source en Franche-Comté, à Conte (Jura) près de Nozeroy à environ 700 mètres d'altitude, et se jette dans le Rhône en face d'Anthon après avoir parcouru 195 kilomètres. Elle a donné son nom au département de l'Ain. Elle arrose Champagnole et Pont-d'Ain.



L'Ain draîne le Jura méridional, le plus élevé, le plus arrosé grâce à l'obstacle des crêtes disposées selon une orientation Nord -Sud ( cela explique un débit important : 130 m³/s à la confluence ). Son réseau, commandé par le relief et son soubassement structural, s'adapte aux dépressions synclinales, les vals, tranche les chaînes par des cluses et dessine un tracé en baionnette.

Le bassin, montagneux dans sa quasi-totalité, se développe surtout dans des assises calcaires perméables, ce qui explique la manifestation de nombreux phénomènes karstiques : circulation souterraine, pertes, résurgences, dépressions fermées ou dolines. Cette perméabilité confère au régime une irrégularité ou une variabilité marquée - les pluies provoquent des réactions soudaines et brèves. La neige ne joue qu'un rôle secondaire dans l'alimentation du bassin, même si on peut parler de régime pluvio-nival. L'Ain est capable de crues violentes, 2 600 m³/s ont été enregistrés à Chazey-sur-Ain en 1926.

 
Les principaux affluents de l'Ain sont :

     * le Hérisson

    * la Bienne

    * l’Oignin

    * l'Albarine

    * la Valouse

    * le Suran



De nombreux ouvrages ont été édifiés sur l'Ain et ses affluents pour produire de l'électricité; ces barrages forment des lacs de retenue, parfois vastes comme celui de Vouglans. Ce dernier, mis en eau en 1968, est, avec son volume de plus de 600 millions de m3 d’eau et sa retenue de 35 kilomètres, le troisième plus important de France.


L'Ain est un cours d'eau très poissonneux où se pêchent les truites ( truite fario en particulier ), les ombres ( surtout l'ombre commun ), les brochets, les perches, les barbeaux, les hotus, les brèmes, les carpes, les tanches, les gardons, les vairons, les chevesnes ou chevaines et les loches.


De nombreux oiseaux peuplent les berges de la rivière : canards, aigrettes, cygnes, hérons, bécassines. Des castors sont aussi présents et construisent de nombreux barrages alors que sangliers et chevreuils se retrouvent dans les bois et forêts bordant le cours d'eau. Des loutres ont été à nouveau observées à partir de 2003, prouvant ainsi une amélioration générale de la qualité des eaux. (source wikipedia)


Après la rivière d'Ain , fin de la promenade le long du Suran , dans la vallée du même nom, très connu pour ses crues l'hiver et sa secheresse l'été. J'aurais l'occasion de vous montrer en image , lors des prochaines crues, cet état de fait assez impressionnant dans la région.





commentaires

chacha 18/09/2009 19:45

Quel belle vue.

Haut de page