Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retour du Senegal

par Jean-luc Marechal 10 Novembre 2006, 08:46 Voyages

Le Sénégal

Pays envoûtant , le pays des gris-gris , des sorciers marabouts. Un pays de contraste qui ne laisse vraiment pas indifferent...

Le Sénégal se situe à l'avancée la plus occidentale du continent africain dans l'Océan Atlantique, au confluent de l'Europe, de l'Afrique et des Amériques, et à un carrefour de grandes routes maritimes et aériennes.

D'une superficie de 196 722 km2, il est limité au nord par la Mauritanie, à l'est par le Mali, au sud par la Guinée et la Guinée Bissau, à l'ouest par la Gambie, et par l'Océan Atlantique sur une façade de 500 km.

Dakar (550 km2), la capitale, est une presqu'île située à l'extrême Ouest.


La population du Sénégal compte 9,8 millions d'habitants en 2001 soit une densité moyenne de 48 habitants au km2. Plus de 25% de la population est concentrée dans la région de Dakar. L'autre pôle de concentration est le centre du pays (le bassin arachidier) avec plus de 35 % de la population. L'Est du pays est très faiblement peuplé.


Le Sénégal compte une vingtaine d'ethnies dont les principales sont les wolof (43 %), les Pulaar (24 %), et les séréres (15 %).

Les étrangers représentent environ 2 % de la population. Ils sont surtout présents dans la capitale Dakar où on les rencontre dans le commerce, l'industrie, les services et les organismes internationaux. On les rencontre également au Nord et au Sud du pays, notamment les ressortissants des pays frontaliers.

Pays plat aux sols sablonneux ne dépassant pas 130 m d'altitude sauf à la frontière sud-est vers la Guinée;

Trois fleuves traversent le pays d'est en ouest : le Sénégal (1700 km) au nord, la Gambie (750 km) et la Casamance (300 km) au sud.

Le climat est de type tropical sec caractérisé par deux saisons : une saison sèche de novembre à juin et une saison des pluies de juillet à octobre.

Trois types de végétation : forêt au sud, savane au centre et steppe au nord.


La première impression qui se dégage lors de notre arrivée à l’aéroport de Dakar est celle d’un pays vivant, coloré , et un brouhaha indescriptible. La propreté malheureusement n’est pas la priorité du pays et les déchets et immondices de toute sorte jonchent le sol.


Quel contraste avec le Club Med , situé sur la pointe la plus occidentale de l’Afrique , les Almadies , ou nous allons passer la semaine.

 

Le premier jour , nous décidons de visiter la ville de Dakar , en taxi. Une véritable expédition , puisque nous allons changer de taxi 3 fois en moins de 20 mns , le parc automobile sénégalais n'étant pas de tout premier ordre , c'est le moins que l'on puisse dire ;).



Nous poursuivons notre route après moultes péripéties sur la corniche qui fait face à la fameuse ile de Gorée.

A 2 km au large de Dakar, Gorée est une île à l'atmosphère méditerranéenne.

Classée Patrimoine Mondial de l'Humanité, cette île sans voiture est magnifique avec ses maisons coloniales du 18ème siècle aux façades ocres, roses, jaunes et aux volets bleus et ses rues étroites colorées par les bougainvillées.

 
L'île fut découverte en 1444 par les Portugais, et en 1588 les Hollandais l'occupent et la baptisent Goede Reede (bonne rade).

Les Français prennent à leur tour l'île en 1677 et lui donnent le nom de Gorée.

 

De ce riche patrimoine historique beaucoup de musées et de monuments sont à visiter, la Maison des Esclaves, le Fort d'Estrées, le Musée de la Mer, le port, la mosquée, l'église ...


Après la corniche , nous entrons carrément dans le centre de Dakar , vaste mégapole colorée et chaotique de 2 500 000 habitants. Le tour de la ville nous permet de découvrir le place de l’indépendance, la maison des députés et le palais présidentiel qu’il est interdit de photographier en théorie (le garde m’a fait de gros yeux au moment du cliché ci-dessous).


Puis , nous désirons faire quelques achats , pratique sportive nationale puisque les commerces de babioles (objets en bois , poupées vaudous, tee shirt, textiles de toutes sortes) florissent tous les 2 mètres. Dès que vous commencez à sortir vos devises , il est quasiment impossible de d’extirper du magma des vendeurs sénégalais ! Après plus de 2 heures de négociations, nous retournons avec grande difficultés les bras lestés de cadeaux aussi bizarres qu’inutiles, mais tout en étant certains d’avoir fait « les affaires du siècle en terme de shopping (n’est ce pas mesdames ?:). Sachant que le séjour est loin d’être terminé, je me demande déjà comment nous allons placer toutes ces babioles dans nos bagages…

 

 

Désirant sortir rapidement de ce guépier au demeurant fort sympathique , nous demandons à notre chauffeur d’un jour de nous emmener au port de pêche de Yoff, afin de découvrir l’arrivée des pêcheurs et la vente directe du poisson par leurs épouses. Les couleurs y sont magnifiques, l’effervescence indescriptible et l’odeur du poisson presque irrespirable. Mais les gens y sont d’une gentillesse incroyable et nous laisse vaquer sans problème à nos occupations de touristes, après que nous ayons distribué quelques cadeaux aux enfants.


Avant de retourner au club med , une petite visite dans le parc d'Hann. Un peu à l’extérieur de Dakar, le parc d’Hann est avant tout un petit parc forestier recensant toutes les espèces végétales du Sénégal. Les grandes allées forestières vous permettront en toute tranquillité de les découvrir   car le parc est trés peu fréquenté. Ceux qui s’installent à Dakar avec leurs enfants y trouveront également un endroit où les amener s’amuser en plein air. Un parc zoologique avec de nombreux animaux (dans un triste état malheureusement) accueille de nombreux spécimens (lions, gorilles, hyènes, singes, etc.).  Un grand poumon vert au milieu d'un nuage de dioxyde de carbone !





Le soir, retour au club med pour la fameuse soirée blanche (tout le monde tout en blanc)  avec garden party autour de la piscine



Le blanc ne reste pas très longtemps en vogue , n'oublions que le club med des Almadies , c'est "open bar" et il est préférable de montrer des photos du début de soirée plutôt que celles ou tout le monde termine dans la discothèque de la plage.

Je préfère vous montrer comme dernière photo de ce chapitre le magnifique coucher de soleil sur l'océan atlantique auquel nous avons eu le droit ce soir là..




commentaires

Haut de page